9E CYCLO-DÉFI CONTRE LE CANCER ANNUEL - LES 8 ET 9 JUILLET 2017

À propos du cancer au Canada

Le cancer touche les hommes et les femmes, jeunes comme plus âgés, et dans plusieurs régions partout du Canada, d’une manière bien loin d’être égale. Cette section examine la fréquence et le taux de mortalité du cancer par sexe, par âge et par région géographique, afin que vous puissiez voir comment le cancer touche les Canadiens et les Canadiennes.


FRÉQUENCE ET TAUX DE MORTALITÉ

Le cancer est la principale cause de décès au Canada; il est responsable de plus de 30 % des décès.

Quatre types de cancer — le cancer de la prostate, le cancer du sein, le cancer des poumons et le cancer colorectal — représentent ensemble plus de la moitié (50 %) de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués au Canada en 2016.

Le cancer touche principalement les Canadiens âgés de plus de 50 ans : 89 % des nouveaux cas sont diagnostiqués chez les gens de ce groupe d’âge.

On estime qu’en 2016, 89 % de tous les cancers seront diagnostiqués chez des Canadiens âgés de plus de 50 ans, alors que 44 % de la totalité des diagnostics toucheront les Canadiens âgés de 70 ans et plus.

La hausse du nombre de nouveaux cas est en grande partie attribuable à l’augmentation et au vieillissement de la population.

Vous pouvez trouver ce rapport au cancer.ca et au ncic.cancer.ca



RISQUES DE DÉVELOPPER UN CANCER OU D’EN MOURIR

Chaque jour, 555 Canadiens auront un diagnostic de cancer, et 216 en mourront. On estime que chaque heure, 23 Canadiens auront un diagnostic de cancer, et 9 en mourront.

On estime qu’en 2017, 202 400 nouveaux cas de cancer seront déclarés et qu’il y aura 78 800 décès liés au cancer au Canada.

Environ 2 Canadiens sur 5 développeront un cancer au cours de leur vie, et 1 sur 4 en mourra.

Vous pouvez trouver ce rapport au cancer.ca et au ncic.cancer.ca



PRÉVALENCE

La prévalence correspond au nombre total de personnes qui vivent avec un cancer diagnostiqué à un moment précis. Cette statistique peut être utilise pour la planification de services de soins de santé offerts aux gens qui ont récemment reçu un diagnostic ce cancer, et pour les survivants du cancer.

En 2009, plus ou moins 810 045 Canadiens ayant reçu un diagnostic de cancer au cours des 10 années précédentes étaient en vie. Ce nombre représentait environ 2,4 % de la population canadienne, soit 1 Canadien sur 42.

Le nombre de nouveaux cas de cancer diagnostiqué au Canada est en hausse, mais les taux de survie le sont également.

Vous pouvez trouver ce rapport au cancer.ca et au ncic.cancer.ca



FRÉQUENCE PAR RÉGION

On estime que 51 900 nouveaux cas de cancer seront diagnostiqués au Québec et que 21 300 personnes décéderont du cancer en 2016.

On estime qu’en 2016, environ 4 700 hommes québécois recevront un diagnostic de cancer de la prostate, et qu’environ 860 d’entre eux mourront de cette maladie.

Le cancer des poumons est la principale cause de décès lié au cancer, chez les hommes comme chez les femmes. Près du tiers des décès liés au cancer au Québec — soit 31 % — est attribuable au cancer des poumons.

Pour plus de renseignements, consultez la page Publication Statistiques canadiennes sur le cancer.



SEXE

Pour les hommes du Québec, le cancer de la prostate est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué.

Pour les femmes du Québec, le cancer du sein est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué.

On estime qu’en 2016, environ 6 300 femmes québécoises recevront un diagnostic de cancer de la prostate, et qu’environ 1 300 d’entre elles mourront de cette maladie.

On estime qu’en 2016, environ 8 600 hommes et femmes au Québec recevront un diagnostic de cancer des poumons, et qu’environ 6 500 d’entre eux mourront de cette maladie.

On estime qu’en 2016, environ 6 700 hommes et femmes au Québec recevront un diagnostic de cancer colorectal, et qu’environ 2 550 d’entre eux mourront de cette maladie.

Pour plus de renseignements, consultez la page Publication Statistiques canadiennes sur le cancer.

Source : Comité directeur des statistiques sur le cancer de la Société canadienne du cancer.